Grèves : 2 millions de personnes transportées en avril sur BlaBlaCar

Grèves : 2 millions de personnes transportées en avril sur BlaBlaCar

La hausse de trafic apparaît comme un accélérateur des innovations apportées à la plateforme.

Le 17 mai 2018

Alors que le mouvement de grève est entré dans sa septième semaine, BlaBlaCar, leader mondial du covoiturage, dresse un bilan à date des grèves sur son activité. La hausse de trafic apparaît comme un réel accélérateur des récentes innovations apportées à la plateforme.

Un mois d’avril record

Entre les vacances de Pâques, le premier pont de mai et la hausse de trafic engendrée par la grève, le mois d’avril aura été le mois le plus performant dans l’histoire de BlaBlaCar.

Quelques chiffres en témoignent :

  • 2 millions de personnes transportées (conducteurs et passagers) au cours du mois d’avril, soit l’équivalent de 4000 rames de TGV !
  • 350 000 nouveaux inscrits : une affluence record qui illustre la volonté des Français, qui sont déjà plus de 14 millions inscrits sur la plateforme, d’utiliser le covoiturage comme solution de mobilité C’est l’équivalent de la ville de Nice qui s’est inscrite en un mois sur le site !
  • 220 000 sièges disponibles  pour la seule journée du 13 mai
Nous continuons à observer une activité deux fois plus importante que d’habitude et nous nous attendons à un weekend de Pentecôte de forte affluence.
- Nicolas Brusson, Co-Fondateur et Directeur Général de BlaBlaCar

Un prix fixe et des conducteurs solidaires

L’un des premiers constats est que les conducteurs font preuve de solidarité. En effet, le nombre de sièges offerts en avril a atteint 4,3 millions, soit presque deux fois plus que d’habitude. Les conducteurs ont répondu présent à l’appel à l’entraide.

La question que l’on se posait en début de grève était de savoir si nous allions être capable d’absorber la hausse exceptionnelle de la ‘demande. Cette grève démontre que la communauté BlaBlaCar est capable de répondre à la hausse de trafic sur les trajets longue distance habituellement desservis par les TGV, mais aussi sur les trajets intermédiaires de type TER
- Nicolas Brusson, Co-Fondateur et Directeur Général de BlaBlaCar

Par ailleurs, aucune hausse de prix n’a été constatée sur la plateforme pendant la grève. Par exemple, sur l’axe Paris-Lille, le prix moyen habituel d’un trajet est de 17 euros (commission comprise), donc largement stable en période de grève. Les conducteurs n’ont pas profité de la grève pour fixer un prix supérieur.

Vers un covoiturage de proximité

En début d’année, BlaBlaCar annonçait un nouvel algorithme de recherche de trajet offrant des possibilités de déplacement plus nombreuses pour les passagers qui peuvent désormais saisir des adresses de départ et d’arrivée exactes. L’application propose ensuite automatiquement des points de rendez-vous possibles sur la route des conducteurs. Partout en France, les membres de BlaBlaCar auront ainsi accès à un réseau de transport beaucoup plus granulaire et plus proche de chez eux.

Au cours du mois d’avril, 150 000 personnes ont utilisé le nouvel algorithme qui leur ont permis de réaliser des trajets transverses qui n’auraient pas pu être proposés avant cette innovation. Pour de nombreuses personnes, BlaBlaCar est la seule solution pour se déplacer directement sur certains axes et au plus près de chez eux. Cette innovation, qui offre un réel service de proximité, est en cours d’implémentation et répond à un vrai besoin. Son adoption pendant cette période de forte affluence est donc extrêmement encourageante.
- Nicolas Brusson, Co-Fondateur et Directeur Général de BlaBlaCar

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer un service web amélioré et davantage personnalisé. Consultez notre Utilisation des cookies

Proposer un trajet