Covoiturage domicile-travail : BlaBlaLines atteint 1 million de membres

Covoiturage domicile-travail : BlaBlaLines atteint 1 million de membres

Lancée dans toute la France au printemps 2018, BlaBlaLines, l’application de covoiturage domicile-travail créée par BlaBlaCar, atteint 1 million de membres. Un chiffre symbolique qui, à l’approche d’un épisode de perturbations dans les transports et quelques jours après l’adoption de la Loi Mobilités, montre la pertinence du covoiturage et illustre à quel point les Français sont en train d’intégrer ce mode de transport dans leurs déplacements du quotidien.

Paris – 28 novembre 2019

Tributaires de la voiture, les Français paient leur autosolisme

Près de trois quarts des Français actifs se rendent au travail en voiture et n’ont, pour la plupart, pas d’autre alternative(1). Une dépendance onéreuse à l’automobile dont le budget annuel peut varier de 4 927€ à 9 794€ selon le modèle(2).

Avec plus de 16 millions de Français utilisant leur voiture pour aller au travail et un taux d’occupation de seulement 1,08 personne par véhicule(3), l’usage intensif de l’automobile est une cause de congestion routière quotidienne. La fin de l’autosolisme sonnerait le glas des embouteillages lorsque l’on sait qu’à partir de 1,7 personne par véhicule, les bouchons disparaîtraient(4) !

Covoiturage domicile-travail : une solution de mobilité fiable et accessible.

Partagée au quotidien, la voiture peut devenir un mode de déplacement économique et écologique. Quand 17 % du budget des Français est consacré aux déplacements, les trajets BlaBlaLines sont indemnisés entre 1 et 5€ pour les conducteurs, soit jusqu’à 200€ par mois pour les utilisateurs réguliers. La mobilité partagée réduit aussi l’impact environnemental des véhicules. Si en 2018, le covoiturage a permis d’économiser 1,6 million de tonnes de CO2, dans 5 ans il pourrait contribuer à diminuer de 6,4 millions de tonnes ces émissions(5).

Grèves : la solidarité des automobilistes à l’œuvre

Durant les périodes de grèves, les Français identifient BlaBlaLines comme une mobilité alternative de choix. En septembre dernier, lors du mouvement social, l’application a enregistré 2 fois plus de trajets et 10 fois plus d’inscriptions qu’en période normale. A compter du jeudi 5 décembre, BlaBlaLines s’attend à une hausse d’activité similaire.

« Lors des précédentes grèves, les conducteurs ont entendu notre appel à la solidarité et proposé leurs sièges disponibles en covoiturage. À l’approche de perturbations, leur implication reste essentielle pour permettre à un maximum de personnes de trouver une alternative pour se rendre au travail »
- Nicolas Brusson, co-fondateur et CEO de BlaBlaCar

L’application BlaBlaLines, comment ça marche ?

  • Les conducteurs et les passagers enregistrent leurs adresses et horaires de trajets domicile-travail.
  • L’application met en contact les conducteurs et passagers qui empruntent le même itinéraire aux mêmes horaires. Les points de rendez-vous sont fixés automatiquement, sans détour pour le conducteur et avec le minimum de marche pour le passager.
  • Les conducteurs reçoivent entre 1 et 5 € par trajet et, pendant la grève, les trajets sont gratuits pour les passagers.

Sources :

1. Sept salariés sur dix vont travailler en voiture, INSEE
2. Le budget de l’automobiliste, Automobile Club Association
3. Zero Empty Seats / Zéro Places Vides, Le BIPE
4. « On a en moyenne 1,1 personne dans les voitures […] si on passait à 1,7, on règlerait la question des bouchons dans Paris » Célia Blauel, adjointe à l’environnement à la mairie de Paris, RFI.
5. Zero Empty Seats / Zéro Places Vides, Le BIPE

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer un service web amélioré et davantage personnalisé. Consultez notre Utilisation des cookies

Proposer un trajet